INTERVIEW : ECOLE VIELLE SAINT GIRONS

Pouvez-vous nous présenter votre établissement ?

L'association USEP de l'école de Vielle Saint Girons regroupe 5 classes, de la maternelle au CM2, ce qui représente cette année 108 élèves. Nous avons aussi une dizaine d'adultes affiliés: les enseignants, les ATSEM et des accompagnateurs fidèles qui nous suivent sur presque toutes les rencontres. Historiquement, l'association a été créée par le club de gymnastique du village "les Pelitrons de Vielle".

Depuis quand êtes-vous affilié à l’USEP40 ?

Je ne peux pas donner de chiffre précis mais cela fait de nombreuses années ! L'école de Vielle a toujours été très impliquée et très active au niveau Usépien.

Quels projets ont vu le jour suite à cette affiliation ?

Cela fait 8 ans maintenant que les élèves de CE1 et CE2 de l'école participent régulièrement à la classe natation à Hagetmau proposée par l'USEP40. Le village de Vielle Saint Girons étant une station balnéaire et l'école ne possédant pas de bassin de natation à proximité, il nous semblait important de permettre à chaque enfant du village de bénéficier d'une unité d'apprentissage natation. C'est également un souhait de la municipalité qui nous aide financièrement à pérenniser ce projet.

La classe de CM1-CM2 a également "inauguré" la classe olympique proposée par l'USEP40 en partenariat avec la DSDEN et le CDOS40 en juin 2019 à Cassen, ce qui nous a valu de faire partie des premiers établissements landais à obtenir le label "Génération 2024".

Cette année, nous avons aussi participé à la journée nationale du sport scolaire, le 23 septembre dernier.

Toutes les classes participent également à plusieurs rencontres USEP dans l'année, qu'elles soient départementales ou de secteur.

Quelles sont selon vous les valeurs essentielles que prônent les rencontres sportives ? En quoi est-il important de les dispenser aux enfants ?

Respect, solidarité, citoyenneté. Les rencontres sportives sont un excellent moyen de développer ces valeurs. 

Le sport est un élément fédérateur, un moyen qui permet à chaque élève de pouvoir s'exprimer mais qui nécessite toujours l'aide et le soutien des autres.

Il est important pour cela de responsabiliser les élèves en mettent en place des rencontres participatives pour qu'ils soient véritablement "acteurs" de leur rencontre, que ce soit dans la préparation en amont, le jour de la rencontre, ou même après.

C'est ce qui différencie l'USEP des autres rencontres sportives.

Quelle est votre définition personnelle de l’éducation populaire ?

Pour moi, l'éducation populaire, c'est pouvoir donner à chaque individu les clés et les moyens de mieux comprendre le monde qui nous entoure, tout en développant certaines valeurs. C'est lui permettre de s'émanciper et de devenir un citoyen éclairé.

En quoi l’affiliation à la l’USEP, au-delà des rencontres sportives, entre en résonance avec votre établissement ?

Il est clair que cela crée une véritable dynamique au sein de l'école. Cela crée du lien avec les élèves, les parents d'élèves qui s'investissent de plus en plus, mais aussi des liens dans la commune. Par exemple, cela fait maintenant plusieurs années que le club des seniors de Vielle nous accompagne pour encadrer les élèves lors du petit tour à vélo USEP. En contrepartie, les élèves étaient présents lorsque les jeux d'Aquitaine Séniors ont été organisés au stade de Vielle avec des banderoles pour les encourager. Ce sont des toutes petites choses mais qui, au final, sont essentielles.